jeudi 22 septembre 2011

En anglais, c'est une "custard tart"

Je ne suis pas très viennoiseries - sauf quand on m'en apporte gentiment pour le petit déjeuner. Quand je vais dans une boulangerie, les croissants, pains au chocolat et autres brioches me font rarement envie (ça changera peut-être quand j'irai à la boulangerie Du Pain et Des Idées* et que je goûterai leur fameux escargot pistache-pépites de chocolat). D'aussi loin que je me souvienne, ça a toujours été comme ça. Alors que ma sœur se réjouissait de pouvoir déguster son éternel croissant aux amandes, je me contentais souvent d'un pain au chocolat, par défaut. Jusqu'au jour où mon père nous a emmené chez Boubourg, petite pâtisserie nantaise tout en longueur où il allait déjà étant petit. Mon père a demandé un flan, et quand ce fut à mon tour de passer commande, comme je ne savais pas quoi dire, j'ai aussi dit "un flan". Mme Boubourg - dont j'ignorais le nom, mais qui est devenue Mme Boubourg après cette première visite - a demandé si on le voulait saupoudré de sucre glace. Mon père a dit "oui", puis s'est tourné vers moi. Encore une fois, ne sachant pas quoi dire, j'ai répété la réponse de mon père.

Chez Boubourg, les flans étaient ronds (un peu comme les custard tart justement), on aurait dit des tartelettes. Ils tenaient parfaitement dans la paume de la main, et c'était bien pratique pour les manger. Je ne me rappelle pas vraiment de leur goût, ni de leur texture, mais je sais que mon amour du flan a commencé ce jour-là. Souvent, en mordant dedans, le sucre glace voletait sur mon nez ou mes joues, ça je m'en souviens. Je n'ai jamais vu des flans de cette forme nulle part ailleurs et on ne m'a jamais plus proposé de saupoudrer mon flan de sucre glace. Boubourg est fermé depuis une bonne dizaine d'années maintenant et quand je passe devant ce qui était autrefois la boulangerie, je ne me peux m'empêcher de repenser à ces petits flans...

J'ai mis un bon moment à découvrir une bonne boulangerie dans mon quartier. Certes, il y en a plusieurs, mais il a fallu que je m'éloigne un peu de l'appartement pour découvrir celle qui me satisfait vraiment. Un peu chère peut-être, mais on y fait de très bons pains et, cerise sur le gâteau, un flan pâtissier à tomber. Hier, en fin d'après-midi, je suis allée chercher une boule de pain, et sur le chemin de la boulangerie, j'ai repensé à leur très bon flan. Ni une, ni deux, j'en ai acheté deux parts pour le soir, le plus difficile allant être de ne pas manger la mienne avant que M. n'arrive. Après un repas constitué de nems, d'une salade de cresson et de riz parfumé à la coriandre, j'ai sorti les flans du frigo pour enfin révéler la surprise à M. Ils étaient parfait : bon petit goût de vanille, pas trop prononcé, texture fondante, croûte dorée et fine, pâte légèrement croustillante. Et rien que pour ça, je veux bien marcher des kilomètres (ou presque)...

Le flan de la première photo est celui de l'Autre Boulange, ma nouvelle boulangerie donc. Sur la seconde photo, c'est celui de chez Pierre Hermé : il est probablement plus cher (je ne me souviens plus du prix), mais vraiment délicieux (même si, à choisir, je crois que je préfère le premier, plus "classique"). Au fait, vous n'auriez pas une bonne recette de flan par hasard ?

* Mingou me fait très envie à force d'en parler....

12 commentaires:

Praline a dit…

Moi qui ne suis pas très flan, j'avoue que ta façon d'en parler me donne l'eau à la bouche!

Anonyme a dit…

Moi je ne me souviens pas des flans de chez boubourg mais de leurs croissants à la confiture!!! Un délice!! Bisous la sœur

juliette a dit…

Miam miam le flan ! J'aime quand il est bien "gélatineux", compact, je sais que ce n'est pas comme ça qu'il est censé être meilleur mais c'est mon petit pêché mignon ! J'avais une bonne recette (mon grand-père était pâtissier) mais je ne sais pas où elle est :/ Si je la retrouve je pense à toi !

Toute Petite a dit…

Ah mais ta description des flans boubourg me fait penser aux pasteis de belem, qu'on saupoudre de sucre glace ou de cannelle. On en trouve à Paris dans les patisseries portugaises (je n'ai jamais testé mais je sais qu'il y en a une du côté des batignoles et une autre qui vient d'ouvrir dans le marais), sinon il faut aller à Lisbonne!

Miss Zen a dit…

Je viens de prendre mon petit déjeuner mais j'ai de nouveau faim ????? Non je n'ai pas de recette de flan, je ne fais que des cakes !!!!

MM a dit…

Je vais être obligée d'aller à L'Autre Boulange maintenant (pour le moment, mon préféré est celui de P.H.).

À propos de boulangerie, je te conseille d'aller plutôt à La Gambette à Pain, tenue par le boulanger qui a formé C. Vasseur : Jean-Paul Mathon. Moins médiatique et moins courue, cette boulangerie n'en est pas moins excellente. Pour preuve, C. Vasseur a repris pas mal d'idées, comme le pain des amis, qui ressemble à s'y méprendre au "pain préféré" de J.-P. Mathon, le chausson à la pomme fraîche, la mouna, les escargots feuilletés... Par ailleurs, j'ai goûté une tarte abricot-pêche-pistache divine chez Mathon.
Si ce n'était pas aussi loin de chez moi, j'irais plus souvent, c'est certain.

L'oeuf qui chante a dit…

@ Praline : Vais-je réussir à te convertir ? ;)

@ Ma sœur : C'est rigolo, je ne me rappelle pas du tout des croissants à la confiture... Comme quoi, un souvenir peut être très différent en fonction de chacun !

@ juliette : Un grand-père pâtissier, quelle chance ! Si jamais tu retrouves la recette, je te la demanderai volontiers :)

@ Toute Petite : Je ne suis jamais allée à Lisbonne, mais je connais les pasteis de belem de nom, c'est vrai que ça ressemble ! Je ne sais pas du tout ce qu'il en est du goût par contre, il va falloir que je mène mon enquête...

@ Miss Zen : Bah, les cakes, c'est très bon aussi :)

@ MM : Si jamais tu y goûtes, tu me diras ce que tu en as pensé ?
Pour ce qui est de La Gambette à Pain, j'avais lu ta réponse dans les commentaires de ton blog (je lis toujours tous les commentaires !), mais avant d'aller aussi loin, je vais déjà tester Du Pain et Des Idées !

CITA a dit…

Ouh là!!!rien qu'à te lire ,j'ai faim ...et subitement de flan pâtissier :c est un de mes gâteau de boulangerie préfèré et je me suis toujours juré d essyaer d'en faire un.je retiens le sucre glace et la forme ronde ...j aurai aimé connaitre cette boulangerie

Camille a dit…

à propos de flan, Loukoum°°° avait publié un article fleuve sur le sujet :
http://beaualalouche.canalblog.com/archives/2008/07/11/7782908.html
Je pense qu'on peut lui faire confiance les yeux fermés :)

MM a dit…

Je ne suis toujours pas allée à L'Autre Boulange... mais j'ai goûté dernièrement le flan de Carl Marletti — dont on m'avait dit beaucoup de bien — et je ne l'ai pas aimé : trop dense et compact, et un goût un peu "métallique"... Pourtant, j'aurais aimé l'aimer.
En revanche, j'en ai découvert un fabuleux, aussi bon que celui de PH. Soyeux et réconfortant. J'en parlerai très bientôt :-)

Kezako' a dit…

(Bonjour,

Et bien moi j'ai déjà vu des flans ronds aussi ! (Mais pas saupoudré de sucre glace, et la boulangerie a fermée il y a quelques années maintenant...). Mais leur flan était un peu gras à mon goût...

En tous les cas, je note ces quelques adresses gourmandes... ;)

Bonne journée !)

Riane a dit…

Je ne suis pas non plus très amoureuse du flan mais ta description du sucre voletant m'a rappelé le plaisir de mordre dans une gaufre au mesti (fête foraine de chez moi)...Je n'en ai pas mangé depuis des lustres, il va falloir corriger ça.