samedi 3 mai 2014

Un week-end en Normandie

Le week-end dernier, j'étais en Normandie chez Pauline.

On est allées à St Luc sur Mer...





On a vu la mer...



On a fait nos gagas devant les animaux...




On est allées à un vide-grenier...



On a fait des choses de nos dix doigts : des tampons pour des tote bags...





  

  




 Et des bijoux en plastique fou !


 



Pauline, c'est l'hôtesse parfaite. Elle m'a fait visiter sa ville et un petit bout de sa région, et elle m'a cuisiné plein de bons petits plats (que j'ai hâte de refaire à M.). Elle nous avait prévu un déjeuner avec une amie bloggeuse très sympa et préparé des ateliers DIY qui m'ont reboostée et donné plein de nouvelles idées ! Je n'ai plus qu'à trouver le temps...
Et j'ai même eu le droit à des petits cadeaux trop chouettes ^^


Merci miss, et vivement le prochain week-end :)

mardi 29 avril 2014

Her ♥






 




Une lumière éblouissante, des couleurs douces, des costumes hors du temps, la voix suave de Scarlett Johansson, le questionnement sur l'amour, la solitude, les relations humaines, la touchante Amy Adams, et surtout, Joaquin Phoenix (qui est de tous les plans) et son sourire lumineux qu'on aimerait admirer plus souvent.
Si vous ne l'avez pas encore fait, foncez voir Her...

dimanche 3 novembre 2013

La chanson du dimanche #2

Il y a peu d'artistes qui me touchent et dont la musique me plaît toujours, malgré le temps qui passe. Par exemple, j'adore Bob Dylan, mais ses débuts uniquement (soit l'équivalent de 4-5 albums) et je n'écoute rien de ses nouvelles chansons, un peu par peur d'être déçue... Je me suis aussi rendue compte récemment que je n'écoutais presque plus aucun des artistes dont j'étais fan quand j'étais ado - Radiohead et Placebo notamment -, à part les albums de cette période, par nostalgie sûrement. Ça vient peut-être du fait qu'on change beaucoup à cet âge et qu'on est (trop) influencé par les goûts des autres, je ne sais pas... Bref, il y a une artiste qui fait exception à cette règle*, dont j'achète, physiquement, tous les albums, et dont je reste totalement amoureuse : Vanessa Paradis. Et je dis bien amoureuse, parce qu'en plus de sa musique, j'aime sa présence, sa pudeur, son authenticité. Je la trouve belle et même quand elle l'est moins, par exemple dans un film où elle serait grimée, je trouve qu'elle dégage quand même un truc incroyable. Et c'est d'autant plus vrai sur scène, c'est pour ça que j'ai hâte de retourner la voir mercredi, et je dis un grand merci à M. qui a accepté de m'accompagner une nouvelle fois alors que ce n'est pas du tout sa tasse de thé !

C'est dur de choisir parmi toutes ses chansons. J'ai dansé sur Joe le Taxi et Maxou en regardant le Top 50, entonné Dis lui toi que je t'aime telle une ado attardée et remué mon popotin à fond sur Be My Baby. Je l'ai retrouvée, mûrie, avec Pourtant et enfin découverte en concert avec l'album Divinidylle. Mais j'ai choisi Commando, parce qu'elle est tirée de l'album de son grand retour, parce que j'adore ce côté rock, et parce qu'elle est sublime et ultra-sexy dans ce clip - ces cheveux, quoi !


Enjoy, et bon dimanche !

*Je ne parle pas des artistes qui ne composent plus, ne sortent plus d'albums ou ne sont plus. J'aime TOUT des Beatles, de Simon & Garfunkel et de Marvin Gaye, et je ne pourrai jamais m'en lasser :)

vendredi 1 novembre 2013

Un gâteau à mon nom - et un mari gourmand

 
Vendredi dernier, j'avais prévu de faire un gâteau aux pommes, d'après un super carnet de recettes qu'on m'a offert récemment (j'y reviendrai). J'avais acheté les pommes et étudié la recette, plus compliquée qu'elle n'en a l'air. J'imaginais déjà la délicieuse odeur de pommes cuites envahir la cuisine, quand M. me dit qu'il n'est pas très fan des gâteaux aux pommes... Et même si je ne préparais pas ce gâteau pour lui, je me voyais mal le manger toute seule.
En fait, pour plaire à M., ce n'est pas très compliqué, il faut faire un gâteau au chocolat. N'importe quel gâteau au chocolat, si possible qui tient bien au corps, avec le moins de farine possible. J'ai toujours cru être mordue de chocolat, mais depuis que nous sommes ensemble, j'ai trouvé plus accro que moi. Alors, forcément, quand je suis tombé sur "Le gâteau au chocolat", de la collection 10 façons de le préparer, de l'Épure, je m'en suis emparé. Et quand, en plus, j'ai découvert à l'intérieur une recette intitulée "L'ultra-moelleux de Blandine", je l'ai essayée immédiatement. M. l'a adopté et je l'ai refait plusieurs fois, pour lui, des amis, ma famille, toujours avec autant de succès. Et je peux maintenant me targuer d'avoir un délicieux moelleux au chocolat à mon nom !

Si vous aussi, vous avez un mari gourmand - mais ils le sont tous, non ? - et chocoholic de surcroît, n'hésitez pas à essayer cette recette. Vous pouvez le partager à deux, sur plusieurs jours vu sa densité (mais il se garde très bien au frigo), ou entre amis, pour un anniversaire, ou juste comme ça, pour faire plaisir aux gourmands de votre entourage.


L'ultra-moelleux de Blandine*

200 g de chocolat
200 g de beurre
5 oeufs
1 c. à soupe de farine
200 g de sucre glace

Préchauffez le four à 150 °. Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.
Quand le chocolat est fondu, versez-le dans un récipient, ajoutez les oeufs un à un en mélangeant avec un fouet, puis incorporez la farine tamisée et enfin, le sucre glace.
Beurrez et farinez légèrement un moule à manqué, puis faites cuire à mi-hauteur du four pendant 25 minutes, pas plus. (Le bout de la lame doit ressortir tâché, mais d'un appareil assez dense.)
Laissez refroidir le gâteau, puis démoulez-le doucement sur une assiette et conservez-le au frais jusqu'au moment de le servir. Si vous pouvez attendre, il est encore meilleur le lendemain !


Pour finir, si vous ne connaissez pas la collection 10 façons de le préparer, de l'Épure, je vous la conseille vivement ! Je ne sais pas si c'est parce que je suis une fan de listes, ou parce que j'ai trop de livres de cuisine et que j'ai du mal à m'y retrouver dans toutes ces recettes, mais ces petits livres thématiques sont vraiment très utiles quand on a envie de quelque chose de précis. Et les recettes sont très chouettes !


* Bon, j'avoue, ce n'est pas vraiment à mon nom, c'est une recette de Blandine Vié.