jeudi 31 mars 2011

C'est de la faute à mon père (et à Pénélope)

Quand j'étais petite, j'étais émerveillée par la collection de bandes dessinées de mon père. Pour moi, c'était un véritable trésor. Je pouvais passer des heures assise à côté, une BD sur les genoux. J'en choisissais une un peu au hasard, en fonction de la couverture et du titre. Il y avait aussi quelques tomes fétiches : je ne saurais l'expliquer, mais j'ai lu Les trois vieillards du pays d'Aran une bonne vingtaine de fois. Parfois aussi, je tombais sur des tomes un peu osés... J'ai commencé à demander des bandes dessinées pour Noël ou mon anniversaire : les toutes premières, c'étaient les aventures du Marsupilami. Je rêvais de dormir dans son nid rempli de plumes, perché tout en haut des arbres. Plus tard, il y a eu ces étés dans le sud de la France et la chambre de N. rempli de Léonard, de Schtroumpfs et de comics (des X-Men surtout). Je m'ouvrais à un autre genre de bandes dessinées, toujours avec autant de plaisir. Encore un peu plus tard, il y a eu les mangas...

On dit souvent que les gens qui sont bandes dessinées ne sont pas romans, et vice-versa, mais malheureusement, la règle ne s'applique pas à moi. Après avoir dévoré les BD de mon père, je me suis à dévorer les romans de ma mère (qui a une bibliothèque de taille équivalente). Là aussi, un peu au hasard, en fonction du titre, du résumé. Mon amour pour les romans n'a pas plus diminué que celui pour les bandes dessinées, et ça, c'est problématique, autant pour mon porte-monnaie que pour notre appartement qui va bientôt être envahi...

Pour ne rien arranger à l'affaire, j'ai découvert il y a peu Les chroniques BD de Pénélope Bagieu. Et là, je défie n'importe quel amoureux de bandes dessinées de regarder ses chroniques et de ne pas avoir envie de tout acheter. Autant vous dire que 3 jours après avoir absorbé toutes les vidéos, je me retrouvais à la Fnac, à parcourir le rayon BD de fond en comble, mes bras de plus en plus remplis et mon cœur balançant entre plusieurs tomes. "Je prends celui-ci. Non, plutôt celui-là et l'autre. Je vais voir s'il n'y a pas cet autre-là en rayon." Et comme le prix monte très vite, il vaut mieux faire un choix. Voilà donc mon butin (non, je n'ai pas choisi en fonction des couleurs, mais tout ça est très jaune-orange).


Je ne fais pas vous faire de critique, Pénélope fait ça bien mieux que moi ! J'ai aimé les trois, pour différentes raisons. Riad Sattouf, j'accroche bien depuis un moment, et ce tome-là m'a franchement fait exploser de rire (M. aussi). J'ai beaucoup aimé le style subjectif de Dans mes yeux, ses dessins au crayon de couleur et la simplicité de son histoire qui parle forcément à tout le monde. Ça m'a donné envie de lire les autres BD de Bastien Vivès. Quand à Cinq mille kilomètres par seconde, les aquarelles sont tout simplement sublimes, chacune est une œuvre à part entière. Et l'histoire est aussi très belle et touchante.

Voilà, craquez vous aussi, comme ça je ne serai pas la seule à être influençable !

12 commentaires:

ioskshop.canalblog.com a dit…

C'est drôle, moi aussi ses chroniques m'ont poussée à acheter quelques livres, notamment celui d'Aude Picault, Dans mes yeux, les Miss-pas-touche et peut-être aussi en partie Walking dead pour mon amoureux... Et puis je me suis bien sûr aussi précipitée sur les bd qu'elle présente et qui se trouve à la médiathèque (notamment Bienvenue, pas mal du tout). D'ailleurs là on vient d'en recevoir d'autre, Cinq mille km par seconde, Trop n'est pas assez et La Parenthèse, j'attends qu'ils soient couverts et je les subtilise !
Sinon je suis en train de répondre à ton mail, petit bout par petit bout (du coup je sens que ça n'aura ni queue ni tête, mais bon)...

Pas plus tard qu'hier a dit…

Ahhh "Les trois vieillards du pays d'Aran" !!! Je suis une vraie fan de Thorgal ! Mais bon, je peux lire autre chose hein ! :)
Merci pour ce petit compte rendu BD !

justine rz a dit…

Merci pour toutes ces découvertes :)

Artsakountala a dit…

Merci pour toutes ces conseils de lecture et d'écoute ! Je note, je note !

Pour ma part, je dévore les BD de Jiro TANIGUCHI en ce moment. Poésie, nostalgie.

Je suis en train d'écouter Meringue, Alcohol & us et j'aime beaucoup ! Un petit quelque chose de Julie Delpy, non ?

Bises et caresses au chat :-)

Artsakountala a dit…

pour TOUS ces conseils !

L'oeuf qui chante a dit…

@ Pauline : C'est marrant, moi aussi j'ai offert les Walking Dead à mon amoureux ! Il faudrait que je les lise d'ailleurs. Tu as de la chance de pouvoir te servir à la médiathèque, il faut absolument que j'aille m'inscrire, ça me reviendra moins cher cette histoire !!!
Merci pour ton mail, j'essaye de te répondre plus vite que la dernière fois :)

@ Pas plus tard qu'hier : Moi j'étais très fan de Thorgal plus jeune, mais moins maintenant. Finalement, je n'ai pas gardé les goûts BD de mon père je crois...

@ Justine rz : De rien :)

@ Artsakountala : Des Jiro Taniguchi, j'en ai pas mal. Je ne sais pas si tu as lu "Le gourmet solitaire", mais il est vraiment génial ! On en apprend beaucoup sur les habitudes (notamment culinaires) des japonais et sur leur gastronomie.
Quand à Meringue, Alcohol & Us, je suis contente que ça te plaise ! La chanteuse est une amie, et comme ils sortent leur second album, j'ai décidé de leur faire un peu de promo. J'en avais déjà parlé dans un de mes premiers billets (http://loeufquichante.blogspot.com/2009/06/meringue-alcohol-and-us.html).
Je ferai les bisous à Mako, pas de problème ;) (d'ailleurs, tu as un chat ?)
Bises !

Artsakountala a dit…

"Le gourmet solitaire" ... non,je ne l'ai pas encore lu. Je connaissais le marcheur mais pas le gourmet. Ouh, ça me donne envie de le connaître ! Merci !

Tu pourras dire à ton amie qu'elle a une nouvelle fan ! J'ai posté leur album sur ma page facebook. Je ferai peut-être aussi des émules ! Je vais lire de ce pas ton billet.

Oui, j'ai un chat : Ramina (une fille !) et bientôt un pug (nous le récupérons la semaine prochaine) que nous avons appelé Ouji :-)

Bon dimanche à ton gazou, à Mako & à toi !

Et merci encore de partager toutes ces découvertes. Tiens, en remerciement, en voici une que j'ai faite cette semaine (peut-être connais-tu cette illustratrice) : http://www.gemmacorrell.com/ (elle aussi a un pug, Norman !)

L'oeuf qui chante a dit…

@ Artsakountala : Ouh la la, pardon, je n'avais pas vu ta réponse !

Merci pour Amandine (mon amie chanteuse), j'espère que ça fera un peu connaître le groupe !

Si tu lis "Le gourmet solitaire", tu me diras ce que tu en as pensé ?

Oui, je connais Gemma Corell, et j'adore. D'ailleurs, j'ai un torchon qu'elle a illustrée (et un joli bloc notes aussi).

Ouji est arrivé alors ? Il s'entend bien avec votre chat ? Moi, je suis plus chat que chien, à part deux races que j'adore : les Welsh Corgi et les Shiba Inu. Peut-être que j'en aurais un un jour, enfin si on habite dans un appart' plus grand !

J'espère que tu as passé une bonne semaine, et je te souhaite un week-end ensoleillé et bien rempli. Bises :)

Artsakountala a dit…

Oui, OUJI est arrivé et l'entente avec Ramina est cordiale. Moi aussi, je "suis" plus chat que chien, mais les carlins font partie, avec les labradors, cockers, bouledogues français, akita/shiba inus, des exceptions :-)
J'ai envoyé à Gemma une photo d'Ouji et elle a trouvé "adorable" !

L'oeuf qui chante a dit…

Je suis contente de savoir qu'Ouji se plaît dans son nouveau foyer :)
Oh, j'aimerais bien une photo aussi (et de Ramina). Ce serait possible tu crois (je fais mes yeux de cocker, comme en plus tu les aimes bien !) ?
Bises !

mybrouhaha a dit…

lis la dernière BD de Vives, Polina, si ce n'est pas déjà fait!!

L'oeuf qui chante a dit…

Pas encore, mais c'est prévu ;)