dimanche 20 novembre 2011

Une soudaine envie - la tarte caramel-noix de M.

Samedi, alors que je travaille, M. me dit soudain : "J'ai envie de faire une tarte". Je lui passe quelques livres dans lesquels il est susceptible de trouver des recettes, il les feuillette, mais en fait, il a déjà une idée en tête. "Tu sais, j'aimerais bien faire une tarte avec des noix." "Il y en a une dans le carnet du Café Suédois." Feuilletage, silence... "Elle est où la recette du caramel au beurre salé qu'on a fait pour la tarte l'autre fois ?". Et voilà comment M. cuisine ! Alors que je suis religieusement une recette (en tout cas, quand c'est la première fois que je la réalise), M. a déjà son idée, il sait ce qu'il veut faire et il pique des bouts de recettes par-ci, par-là. La pâte sucrée du livre de C. Kluger, le caramel à la fleur de sel de Beau à la louche, et pour les noix, c'est au feeling. Et moi : "Il est déjà 17h, tu es sûr que tu veux t'embarquer dans une recette aussi compliquée ?"

Je ne sais pas pourquoi je pose cette question... Depuis le temps, je devrais savoir que quand M. a une envie culinaire, il doit l'assouvir - comme cette soudaine envie d’œufs mimosa en sortant de la séance de Fantastic M. Fox, film certes gastronomique, mais où les œufs mimosa ne font pas d'apparition. M. fait rôtir les noix et noisettes, travaille la pâte (sa première !), fait fondre le sucre pour obtenir le caramel. Pendant que je suis sur mon ordinateur, je le vois s'agiter, faire des allers et retours vers la cuisine. Parfois - surtout pour la pâte - il me pose quelques questions. Les odeurs commencent à envahir l'appartement, la tarte prend forme, j'en ai l'eau à la bouche... C'est bien agréable de ne pas avoir à mettre la main à la pâte - j'ai proposé, mais non, M. voulait tout faire lui-même. Du coup, on l'a mangée un peu tard, vers 22h, mais ça valait le coup d'attendre !



Après un an et demi d'observation, d'hésitation, d'admiration, de tergiversation, je me suis fait plaisir et j'ai acheté deux de ces magnifiques assiettes Marimekko que M. et moi utilisons avec bonheur pour des occasions culinaires un peu particulières. Je craquerais bien aussi pour cette théière (c'est bientôt Noël, si quelqu'un que ça intéresse me lit...).

11 commentaires:

MM a dit…

J'ai aussi ces assiettes, et la théière, mais en blanc uni. J'adore cette série de vaisselle chez Marimekko — dont j'ai pas mal d'éléments, en fait...

Tu as de la chance d'avoir un M. qui cuisine et pâtisse :-)

Le Citron a dit…

Tes assiettes sont superbes et ta tarte me laisse rêveuse... Quelle chance tu as !

Papillon a dit…

Moi aussi je suis toujours en recherche de jolies théières (grandes !).... et aussi de délicieuses tartes à manger ! J'espère que tu vas bien, Blandine....

Praline a dit…

Quelle tarte gourmande, moi aussi j'aurai bien patienté jusqu'à 22 h pour la déguster(même si j'ai du mal à attendre quand j'ai faim)!

sierralemon a dit…

Tes photos me donnent l'eau à la bouche, cette tarte devait être délicieuse !
J'aime beaucoup aussi tes assiettes et la théière... Y'a pas à dire, de belles photos ça tient aussi à de beaux objets !

(les chéchés) a dit…

(c'est chouette les M. qui cuisinent!)
les assiettes sont vraiment ravissantes.
je ne sais pas quoi penser de ces tartes... trop sucrées, trop riches ou juste délicieuses? mmm... il se pourrait que l'amoureux, lui, se laisse tenter... ^_^

L'oeuf qui chante a dit…

@ MM : Oui, cette série est sublime ! J'aime beaucoup leurs torchons aussi.
C'était la première fois que M. pâtissait (il cuisine en général salé), mais vu le résultat, il peut recommencer quand il veut !
Et ça, pour être chanceuse... je me le dis chaque jour :)

@ Le Citron : Je dois avouer que la tarte m'a aussi laissée rêveuse, quel talent ! J'espère que tu vas bien.

@ Papillon : Parfois, je rêverais d'avoir un placard sans fond (genre le sac de Mary Poppins) pour y mettre de la jolie vaisselle.
Je vais bien :) Juste débordée par le travail...

@ Praline : C'était un peu dur à cause de l'odeur succulente, mais j'ai tenu le coup !

@ sierralemon : Complètement d'accord avec toi ! Surtout vu mes piètres aptitudes en matière de photographie...
Je veux t'écrire un mail depuis notre matinée ensemble, et puis le boulot est arrivé en (sur)masse. J'essaye ce week-end !

@ (les chéchés) : Peut-être un poil trop sucrée (M. est si mince qu'il n'a pas besoin de faire attention à sa ligne - contrairement à moi). Le tien serait-il pareil ?
Merci d'être passé par ici. Tu sais que je lis tous tes billets, mais que je ne laisse jamais de commentaire, de peur de ne rien avoir d'intéressant à dire... (On ne se refait pas !)

sierralemon a dit…

Au fait le plat et la théière m'ont été une source d'inspiration, j'avais des mugs blanches et un marqueur noir spécial récemment acheté, ça tombait super-bien !

L'oeuf qui chante a dit…

Oh, il faudra que tu me montres ça ! Tu sais que ma commande a été entendue, ma sœur m'a offert la théière pour Noël :)

Guillaume Chambon a dit…

La tarte à l'air TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS appétissante !! ;)

Je suis preneur de la recette ;)

(Si M. veux bien la faire partager à un autre M. ; ce dernier sera ravi ;) → www.la-pochette-a-dessins.blogspot.com si vous consentez à me faire passer la recette :DD)

L'oeuf qui chante a dit…

Hé hé, merci !
Pour la recette, je vais voir ça avec M., mais le souci, c'est que c'est un grand amateur d'improvisation !!! Je reviens vers vous si jamais il s'en souvient !