vendredi 5 mars 2010

Une étoile émouvante et un doux dîner

Mercredi, avant de partir à Nantes seule pour quelques jours, j'ai décidé de me faire plaisir et aussi de faire plaisir à mon amoureux. J'ai travaillé toute la matinée, et après avoir bouclé tout mon travail pour le festival, je me suis accordé une séance de cinéma délicieuse, et en solitaire. Pourtant, aller au cinéma seule, c'est loin d'être ma tasse de thé. Je ne l'ai fait que deux fois : la première, lorsque j'étais au lycée pour voir un film au Festival des 3 Continents qui entrait dans la problématique de mon dossier ; la seconde, il y a environ 2 ans, pour "Slumdog Millionaire", film qu'avaient déjà vu toute ma famille et mes amis (ainsi que le reste de la planète) depuis déjà au moins 6 mois.

Cette fois, je suis allée voir "Bright Star", film dont je rêve depuis des mois, qui ne tente pas mon amoureux, et qui passait encore dans un petit cinéma de quartier rue Champollion, dans le 5ème. Malgré une mini-salle et le fait que je sois assise au deuxième rang, malgré un ajustement sonore et visuel fait un peu tardivement par le projectionniste, malgré une coupure (?) en plein milieu du film, malgré une tâche de ketchup faite par ma charmante voisine américaine (j'ai pu parler anglais 5 minutes, un délice) juste avant que les lumières ne s'éteignent, je suis tombée amoureuse de ce film.



Tout y est sublime : les couleurs des papillons et des champs de fleurs, les costumes de Fanny Brawne, la lumière se faufilant au milieu d'une étreinte, l'écriture délicate d'un poète, la main précise d'une couturière, le ronronnement d'un chat, une clé cachée près d'une poitrine, des silences qui en disent long, un garçon rêvant sur le feuillage d'un arbre... Tant d'images qui me reviennent et me touchent. Et puis les voix de Ben Whishaw et d'Abbie Cornish qui subliment les poèmes de John Keats que je ne connais pas bien, mais je vais tenter d'y remédier. Je suis rentrée du cinéma émue, des larmes séchées sur mes joues, repensant à tous ces beaux moments qui venaient de défiler devant mes yeux.

Et puis, peut-être pour me faire pardonner d'abandonner mon amoureux pendant quatre jours, je lui ai préparé les délicieux scones de Gracianne (recette que j'ai découverte chez Mingou). Il n'avait jamais mangé de scones, salés ou sucrés, et pour ma part, je les aime d'amour depuis mon séjour en Angleterre (on va commencer à croire que j'ai passé mon temps à me goinfrer là-bas), mais je ne connaissais pas non plus cette version salée. Je n'ai qu'une chose à dire, nous avons tous les deux adoré, et je sais déjà que cette recette va faire partie des grands classiques de notre petit nid.


Comme je ne suis pas encore Wonderwoman (je ne suis pas certaine que sa tenue m'irait bien de toute façon), je ne peux pas préparer à la fois de délicieux scones et un dessert exquis en 1h30, donc j'ai dû me contenter d'acheter des banoffee de chez Gü (pour ma défense, j'en ai déjà faits). Ma foi, c'était plutôt pas mal. Et ça m'a donné envie d'en refaire ! Affaire à suivre donc...


Gü, c'est une marque complètement hors de prix, il faut bien l'admettre, mais leurs brownies (que j'ai pu goûter gratuitement, merci A.) sont d'un fondant délicieux...

8 commentaires:

sierralemon a dit…

J'ai mis la recette des scones de côté hier (visiblement on lit les mêmes blogs), mais là tu me convaincs vraiment de tester cette recette au plus vite !
Je me remets peu à peu, de toute façon là c'est décidé je ne passerai pas une journée de plus enfermée chez moi ! Par contre j'ai reçu hier un mail d'une fille qui se trouve en master avec nous et qui nous annonce qu'elle a eu la varicelle ce week-end... Je croise les doigts (non mais il ne manquerait plus que ça !) et j'espère l'avoir déjà eu (oui je sais, c'est le genre de choses qu'on devrait savoir).
Bright Star m'avait laissé dans un tel émerveillement que j'ai ensuite revu La leçon de piano, avec un nouvel oeil...

Miss Poppycock a dit…

Je n'avais pas réussi à trouver le courage d'aller voir Bright Star seule et pourtant j'en avais très envie (ça ne motivait pas plus que ça mon chéri non plus...). J'ai eu l'occasion de le voir dans un avion et, si ce n'est probablement pas l'endroit idéal, je suis littéralement tombée sous le charme aussi. Un délice!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

(Mais qu'est-ce que j'attends pour le voir, ce film ???)

C'est dingue comme on voit bien la texture moelleuse du scone sur ta deuxième photo... Ca donne trop envie (même si on en a déjà fait plusieurs fois ces dernières semaines...).

Le citron a dit…

Je n'avais pas pu aller voir ce film qui pourtant me tentait beaucoup... Maintenant j'ai beaucoup de regrets... Ces scones... Hummm...

Gracianne a dit…

Je crois qu'il me plairait beaucoup ce film, encore un que je ne verrai que sur petit ecran.

Je n'avais pas vu que tu les avais faits ces scones, j'ai lu ca dans les commentaires chez Loukoum. Merci d'avoir teste et pris de si jolies photos.

Je me demande si je ne vais pas en refaire, a force :)

l'oeuf qui chante a dit…

@ sierra lemon : je crois qu'on est de plus en plus nombreux à lire ces jolis blogs !

@ Miss Poppycock : quelles que soient les conditions, je confirme, le film est une merveille ! Et nos chéris sont pas très cool...

@ Mingou : il passe toujours à Paris, dépêche-toi ! Ce que tu me dis pour la photo me ravit, je les trouve toujours nulles.

@ Le citron : Rattrapage DVD obligé alors !

@ Gracianne : Merci à toi, je n'avais jamais goûté de scones salés, ceux-là sont délicieux ! La preuve en est de cette vague d'articles qui en font l'éloge :) Moi, je crois que je ne vais pas tarder à en refaire... Merci encore !

coeurly a dit…

Je ne connais pas cette marque Gü, on en trouve où? J'adore le banoffee!
Je connais cette pâtisserie depuis des années (découverte dans un salon de thé à Toulouse) mais je n'ai jamais tenté de tester la recette bien que je l'ai. Et toi, tu le fais comment?

l'oeuf qui chante a dit…

J'achète la marque Gü chez Monoprix, mais comme je le dis dans mon billet, c'est assez cher... Enfin, pour un petit plaisir de temps en temps, ça va !
J'ai une recette, tentée une fois et approuvée par mon amoureux et moi, j'essaierais de la mettre en ligne bientôt ! Je n'avais pas pris de photos, donc il va falloir pallier à ça...