vendredi 16 avril 2010

Mon amour des parsnips

Récemment, de son retour d'Australie, ma sœur m'a avoué n'avoir mangé que des burgers et ne pas avoir du tout aimé la nourriture là-bas. J'ai ressenti la même chose que lorsque des gens rentrent d'Angleterre et se plaignent à tout bout de champ de la nourriture anglaise ; bref, j'ai été déconcertée, et un peu énervée. J'ai passé un an au Royaume-Uni, et je n'ai eu aucun de mal à trouver les produits pour me faire ma popote à la française comme je le souhaitais (même du bon fromage, chez Tesco ou encore mieux, au marché français à Cardiff Bay), alors pour les plus réfractaires, qu'on ne me dise pas qu'on est obligé de manger "local" si on n'en a pas envie ! Mais surtout, quel est l'intérêt de partir dans un pays si ce n'est pour ne pas en découvrir la nourriture ? Lors d'un voyage, cet aspect culinaire a pour moi autant d'importance que d'autres aspects culturels et me permet de m'imprégner complètement d'un pays (du moins, j'en ai l'impression).

À Cardiff, j'ai adoré les scones, les crumpets, le carrot cake (le iced de chez Tesco, que de souvenirs...), les shortbreads, les baked beans (vive les English breakfast), le tuna melt, les pickles, les cornish pastries, les mince pies, cottage pies, chicken pies, la coleslaw, le fish'n chips, le Sunday roast dinner préparé par ma colocataire anglaise, y compris la gravy et surtout les Yorshire puddings. J'ai même aimé le Haggis goûté lors d'un merveilleux voyage à Édimbourg. Les deux seules choses qui ne m'ont pas enchantée : le Christmas Pudding et la Marmite. Bref, je suis amoureuse de cuisine anglaise (au grand désarroi de mon amoureux), j'adore traîner dans les épiceries anglaises, et je rêve de trouver un livre de recettes traditionnelles pour pouvoir me retrouver de nouveau là-bas...

Et puis, à Cardiff, j'ai découvert un légume étrange que je n'avais jamais vu auparavant : le parsnip, présent dans tous les supermarchés, même les plus petits. J'étais très intriguée par ce légume et ai donc décidé d'en acheter et de le cuisiner, un peu au pif. J'étais tombée amoureuse... De retour en France, je ne connaissais même pas le nom de ce légume en français, et surtout, je n'en trouvais nulle part, à mon immense désespoir. Heureusement, les légumes anciens sont revenus à la mode, et mon fameux parsnip (ou "panais" en VF, ce que j'ai découvert bien plus tard) est réapparu dans les rayons. Il a fallu tout de même que je sois à Paris et que j'aille faire un tour au "Retour à la Terre" (merci Parigote !) pour pouvoir en remanger. J'ai failli hurler quand j'en ai vu parmi les légumes, depuis le temps que j'en rêvais... Je peux vous dire que mon amoureux m'a pris pour une folle lorsque j'ai sorti fièrement mon sac de panais de mon panier, le sourire aux lèvres et le regard plein de fierté.



Velouté de panais et de pomme verte (pour 4)
(recette trouvée chez Michepopote)

1 oignon
2 gousses d'ail
1 c. à café de cumin
2 gros panais
1 pomme verte
3 grains de cardamome
750 cl de bouillon de volaille

Faites revenir l'oignon et l'ail hâchés dans une grande casserole avec un filet d'huile d'olive et le cumin pendant quelques minutes.
Entre temps, pelez et découpez en petits morceaux les panais et la pomme.
Les jetez dans la casserole avec les trois grains de cardamome et laissez cuire à feu très doux pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.
Ajoutez le bouillon de volaille et amenez à ébullition. Laissez mijoter environ 15 minutes.
Passez au mixer et assaisonnez de sel et de poivre.

Je suis bien contente d'avoir trouvé cette recette, la pomme et le panais se marient à merveille et la cardamome relève parfaitement le goût. Mon amoureux, qui goûtait des panais pour la première fois, a adoré !

Côtes de porc aux panais rôtis (pour 2)
(recette modifiée et tirée du livre d'Alfred Hitchcock)

200 g de porc environ (côte, échine, le morceau que vous préférez)
2 beaux oignons
200 g de panais
50 g de beurre
1 c. à café de miel
1/2 c. à café de muscade
1 c. à café de vinaigre cidre
sel, poivre

Faites chauffer une grande casserole d'eau salée, puis épluchez les panais et coupez-les en tranches. Plongez-les dans l'eau bouillante 5 minutes.
Pendant ce temps, faites chauffer dans une poêle 25 g de beurre et le miel, puis mettez les panais à revenir dans le mélange en remuant bien.
Épluchez les oignons et coupez-les en deux, puis ajoutez-les dans la poêle et faites cuire une quinzaine de minutes. Ajoutez la muscade, salez, poivrez.
Quand les légumes sont cuits, ôtez-les de la poêle avec un écumoire, puis ajoutez dans la poêle le vinaigre et le reste du beurre, et faites cuire la viande porc dans ce mélange. Salez, poivrez.

Si vous voulez vraiment manger le plat préféré d'Alfred, il faudra choisir des côtes d'agneau (je n'aime pas l'agneau, à part en gigot, d'où l'utilisation du porc). Les panais rôtis au miel, c'est divin...

5 commentaires:

Parigote a dit…

Mais je t'en prie !
C'est vrai que sans ce retour à la mode des légumes anciens, pas sûr qu'on en trouverait aussi facilement!
Dommage parce que les panais rôtis c'est tout simplement délicieux !

Deer Prudence a dit…

Ah Panais et Pomme! Il me semble avoir rencontré ça par le passé sur un blog de cuisine vegan ou quelque chose, mais en me demandant bien ce que ça pouvait donner :D

Je viens de récupérer plus ou moins mon ordinateur/ma musique, et je n'oublie pas que j'ai toujours de la musique à t'envoyer, depuis oh-combien-de-temps, mais enfin c'est finit de blogger en speed depuis les ordis des uns ou des autres :)
je te fais ça rapidement!

J'espère que tu vas bien :)
Bisous.

Pom

sierralemon a dit…

Merci pour ces recettes, ça fait quelques temps que j'ai envie de tenter le panais mais que je ne sais pas comment le faire... Ca m'a l'air bien appétissant tout ça en plus !

Les chroniques d'une blonde a dit…

C'est vrai que dans certains pays on revient très déçu de la nourriture locale même s'il y a des choses à découvrir. On mange tellement bien en France... ^^

l'oeuf qui chante a dit…

@ Parigote : Tu as raison, c'est exquis ! Merci encore !

@ Deer Prudence : je suis contente d'avoir de tes nouvelles :) J'espère que toi aussi, tu vas bien. Pour ce qui est du mélange panais-pommes, je t'invite très chaleureusement à goûter !
Et pour la musique, ne t'inquiète pas, je peux attendre ! En tout cas, merci :)
Bisous

@ sierralemon : Tu me diras si tu essayes ? J'espère que ça te plaira ! Le stage, ça va toujours ?

@ Les chroniques d'une blonde : Oui, j'adore aussi manger français, mais je ne suis jamais contre découvrir de nouvelles recettes, surtout à l'étranger. Une vraie aventurière !