jeudi 17 décembre 2009

En retard et en vrac...

Je suis rentrée mardi de ma semaine "britannique" à Nantes avec encore des images plein la tête, du froid plein les oreilles et surtout, une grosse pression en moins. À peine le temps de me réacclimater à Paris que je repars demain à Nantes pour une semaine de vacances de Noël bien méritée, mais cette courte parenthèse vaut le coup, rien que pour la magnifique vue qui m'a été offerte ce matin.


Les traces des pigeons dans la neige.

Difficile de résumer cette semaine, tout s'est passé très vite : le stress et la peur du début (j'ai eu l'impression d'être revenue au lycée au moment des contrôles, la boule au ventre, les mains tremblantes) ont été remplacés par un grand plaisir de participer à ce festival qui m'est si cher, et ce depuis que je suis étudiante. De beaux moments inédits de cinéma, le soutien de mes parents qui sont venus à une de mes séances (mon papa était là cette fois aussi !), de belles rencontres avec les réalisateurs, un véritable échange dans le travail... C'est ce genre d'évènements qui me rendent heureuse de travailler et de faire ce que je fais.

Les petites attentions de ma maman : un délicieux repas indien du lhassi au naan, un super livre pour l'apprentissage du japonais, des petits schokobons cachés dans ma valise,... Et sa patience et sa gentillesse quand elle a accepté de m'apprendre le tricot. Le cours "hop hop hop" (comprendre les indications étaient : "tu fais hop, ensuite hop,...", heureusement que les gestes étaient précis) commence à porter ses fruits, mon premier ouvrage prend forme, j'ai hâte de le finir et de lui montrer !

Parmi ces petites attentions, il y a aussi eu un petit tupperware de beurre de saumon à rapporter à mon amoureux. Cette recette simplissime est à l'origine celle de ma grand-mère et elle fait l'unanimité auprès de tous ceux qui l'ont goûtée. Vous prenez du saumon fumé, la même quantité de beurre doux, vous mixez le tout, et vous obtenez ce délice à tartiner pour l'apéro ou l'entrée.


Et puis, il y a la surprise que m'ont faite mes parents en achetant un magnifique sapin, la découverte de cette odeur si familière en rentrant chez eux, le plaisir de le voir tout illuminé...

Oh, et j'ai aussi oublié de vous parler des kouignettes de chez Larnicol. Autant je ne suis pas fan du tout de leurs macarons, ni de leur fonctionnement en libre service, autant leurs petits kouign amann sont complètement délicieux.

Ci-dessus, celui à la noix de coco. Aussi disponible nature, aux pommes, au caramel au beurre salé, à la pistache ou encore à la framboise, et honnêtement, il faut tous les goûter (et ne pas trop penser à toute la quantité de beurre utilisée...).

2 commentaires:

Toute Petite a dit…

Très chouette ce post en vrac! Je vais tester la recette de ta grand mère, le beurre de saumon me tente bien!

l'oeuf qui chante a dit…

Je viens de me rendre compte que je me suis trompée dans les proportions pour le beurre de saumon ! C'est deux fois moins de beurre que de saumon, et pas la même quantité. J'espère que tu ne l'as pas encore tenté, sinon ça devait être très beurré... Sorry, sorry !