jeudi 24 juin 2010

Samedi dernier... le début

Le week-end dernier, M. n'était pas là. Je le taquine en lui disant qu'il m'a lâchement abandonné, mais en fait, c'était plutôt une bonne chose. Ça m'a permis de me bouger un peu et de passer du temps avec des amis que je n'avais pas vus depuis un moment. Samedi, j'ai passé la journée avec F. Comme d'habitude, il a été partant pour que l'on déjeune ensemble et que l'on découvre un nouvel endroit. En plus, c'est facile, il a un peu les même goûts que moi : il n'apprécie pas ou peu la viande, il aime les sandwichs, les salades, les tartes,... Bref, il est toujours d'attaque pour un petit restaurant type salon de thé, et ça tombe bien, j'adore ça ! Et puisque je rêvais d'aller déjeuner chez Mamie Gâteaux depuis qu'elle en avait parlé (et qu'elle l'avait si joliment dessiné), nous avons jeté notre dévolu sur ce charmant endroit.

Notre serveuse (japonaise je pense) est d'une gentillesse rare, malgré les hésitations de F. qui finit par prendre la même chose que moi, un cake lardon pesto et tomates cerises (trop bon !). J'aime la nappe en papier à carreaux, les serviettes au nom du salon de thé, les verres qui me rappellent la cantine (j'avais 25 ans ce jour-là). J'aime le décor un peu désuet, rempli d'objets ayant vécu (une autre vie sûrement) : de jolies tasses, des boîtes en tout genre, un panier à œufs, des illustrations enfantines, des chaises où l'on peu cacher des trésors dans son dos... C'est tout à fait l'idée que je me fais d'une cuisine de mamie où l'on se sent bien, où ça sent la tarte aux pommes tout juste sortie du four, où l'on déguste un bon chocolat chaud, où l'on dévore les fraises que l'on vient de cueillir dans le jardin... C'est un peu une cuisine de rêve, où rien ne peut nous arriver, où on se réchauffe le cœur, et le ventre bien évidemment.
Et puis il y a cette tarte fraises pistache dont mes papilles rêvent encore... Au début, je croyais que c'était une simple tarte aux fraises, j'avais commandé autre chose, contrairement à F. J'ai bien sûr changé d'avis en apprenant la présence de la pistache. Notre charmante serveuse a remarqué que nous avions commandé exactement la même chose et nous avons ri tous les trois. Je vous le disais, on a vraiment les mêmes goûts.













Mamie Gâteaux
66 rue du Cherche-Midi
75006 Paris

À découvrir d'urgence donc ! Et la suite de cette journée arrive très vite...

7 commentaires:

Papillon a dit…

J'ai très envie d'y aller ! Merci....

Les chroniques d'une blonde a dit…

Je connais, j'aime beaucoup ^^ (en bonne gourmande rien d'étonnant ^^)

sierralemon a dit…

J'ai hâte de lire la suite (ça commence super bien en tout cas !)

Praline a dit…

UNE TARTE FRAISE PISTACHE !
Une alliance que je n'ai pas encore tenté mais qui me met l'eau à la bouche... Pour sûr un régal !

Toute Petite a dit…

Mais je croyais que Mamie Gateaux était fermé le week end !?! je ne sais pas pourquoi, mais j'en étais persuadée...
c'est tout bête, mais ça me fait bien plaisir de me dire que je vais pouvoir y aller déjeuner de temps en temps le samedi! la tarte a l'air tout simplement délicieuse...

l'oeuf qui chante a dit…

Tout d'abord, à toutes, désolée de répondre si tard.

@ Papillon : J'espère que ça te plaira :)

@ les chroniques d'une blonde : Hé hé, moi aussi je suis une bonne gourmande, tu as dû t'en douter !

@ sierralemon : La suite était très réussie aussi, selon moi en tout cas.

@ Praline : C'est rigolo, j'ai pensé à toi en la voyant. Forcément, à force de voir toutes tes délicieuses recettes avec de la fraise ;)

@ Toute Petite : C'est la première fois que j'y allais, donc peut-être que c'était fermé le week-end avant, je ne sais pas... Ça me ferait bien plaisir d'y retourner aussi, rien que pour goûter les autres magnifiques tartes du comptoir.

suprlipopette a dit…

Oh la la que nous as-tu montré là... ça a l'air fabuleux !