mercredi 23 juin 2010

Y a pas que le chocolat dans la vie

J'ai toujours adoré les cookies. Pendant longtemps, ils étaient mes gâteaux préférés pour le goûter, mais attention, ce n'était pas n'importe lesquels : les Hello de LU (bah oui, LU c'est nantais !). Pour certaines choses, la marque n'a aucune importance*, mais pour les cookies, aucune autre marque (ou plutôt sous-marque) ne pouvait concurrencer les Hello. Leur texture croquante, les pépites de chocolat fondantes, ce petit goût praliné... Et forcément, les cookies étaient synonymes de pépites de chocolat, et de rien d'autre. Il en a été de même quand j'ai commencé à en faire toute seule comme une grande ou avec des amies, en vacances. Les cookies, c'est autant un plaisir de les faire que de les manger. Je nous revois encore nous disputer pour savoir qui lècherait la cuillère et racler le saladier du bout des doigts à la recherche de la dernière miette de pâte (c'est super bon aussi pas cuit). Tout ça pour vous dire que mes premiers cookies sans pépites de chocolat remontent seulement à la semaine dernière, et que je ne regrette pas l'expérience, ils étaient super bons !


Cookies aux flocons d'avoine et à la noix de coco

Pour 24 cookies

125 g de beurre
160 g de farine
70g de noix de coco râpée
30g de poudre d'amandes
180g de sucre roux
100g de sucre d'avoine
1 pincée de sel
1 c. à soupe de golden syrup (ou sirop d'érable)
1/2 c. à café de levure

Préchauffez le four à 160°C (th. 5-6).
Beurrez ou chemisez de papier sulfurisé la plaque de cuisson.
Dans un saladier, placez les ingrédients secs et bien mélangez.
Dans une casserole, faites fondre à feu doux le beurre et le golden syrup en mélangeant bien. Ajoutez deux cuillères à soupe d'eau bouillante, puis versez le tout dans le saladier contenant les ingrédients secs. Mélangez jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte.
En faire des boulettes de 3cm de diamètre.
Répartissez les boulettes sur la plaque et enfournez 15 minutes environ. Surveillez bien la cuisson, les cookies doivent rester moelleux.
Retirez du four et laissez refroidir.





Le sucre roux (j'utilise du sucre de canne foncé vraiment très parfumé qui embaume toute la cuisine, j'adore) et le golden syrup donne un goût caramélisé très agréable à ces cookies. Dommage, ils étaient un peu trop cuits, mais niveau goût, rien à redire selon moi.

* Interdiction aussi d'acheter de la pâte à tartiner autre que Nutella !

2 commentaires:

Le citron a dit…

Tes cookies sont superbes ! Je pense les tenter des aujourd'hui.
Pourquoi que du nutella ?! C'est nantais aussi??! ;)

l'oeuf qui chante a dit…

Tu me diras ce que tu en as pensé ! Pour le nutella, c'est peut-être mes origines italiennes qui parlent... ou juste mon ventre ;-)