mercredi 9 septembre 2009

Variations autour de l'Oréo

Pour remercier l'amoureux d'avoir nourri son chat, une collègue lui a donné des Oréo, ce qui n'est pas pour me déplaire.


J'ai découvert ces biscuits quand j'étais ado chez des amis qui habitent dans le sud de la France. À l'époque, les Oréo n'étaient pas commercialisés en France et ils les achetaient en Espagne, puisqu'ils habitent tout près, dans le Pays Basque. J'ai tout de suite trouvé ces gâteaux irrésistibles, et surtout, j'étais ravie de pouvoir faire comme dans mes séries préférées et de les tremper dans un grand verre de lait frais (mon petit péché mignon de l'époque).
La première fois que j'en ai trouvé dans le supermarché près de chez moi, j'ai été au comble du bonheur. Ma mère m'a d'ailleurs prise pour une folle à l'époque, vu que les gâteaux, ce n'est pas vraiment son truc, et qu'elle ne comprend pas qu'on puisse faire tant te tapage pour ça.

Quand l'amoureux est parti aux États-Unis pendant une année, et qu'il est revenu pour les fêtes de Noël, il en avait ramené deux grosses boîtes, de double stuffed en plus ! N'ayant pas pu les finir en 2 semaines, il m'en a laissé une à son départ, et je me souviens combien je me consolais de son absence dans mon petit appartement brestois en dégustant mes Oréo avec un grand verre de lait. Je me disais que peut-être, lui aussi en mangeait au même moment... Je sais, c'est un peu nunuche, mais ça n'a pas été la période la plus fun de ma vie non plus.

Depuis, l'amoureux est bien revenu (youpi), et on mange très rarement des Oréo, parce qu'un petit plaisir est encore plus délicieux lorsqu'il n'est qu'occasionnel. Là, je suis ravie qu'on en ait à la maison en ce moment, mais je n'en ai pas encore mangé parce que :
1 - on a que du lait UHT à la maison et je trouve ça infâme. Le lait frais, y a que ça de vrai !
2 - j'ai trouvé deux recettes aux Oréo qui me font méga envie et c'est l'occasion rêvée pour les tester. Enfin, au moins la première...


Des truffes aux Oréo, miam... Si vous êtes vous aussi tentés , la recette est chez Bakerella.



Non, ce n'est pas un Oréo qu'on a placé sur un mini-présentoir à gâteau, c'est bien un Oréo géant. Rien que de le regarder, j'en bave sur mon clavier... Celui-là, j'ai super envie de le tenter aussi, mais sans le super-moule, j'hésite un peu...


Et j'hésite à acheter le moule, parce qu'il faudrait qu'il ait plus d'une utilisation tout de même.
La recette est ici, si vous voulez tenter le coup, avec ou sans moule !

5 commentaires:

patoumi a dit…

Moule indispensable à mon avis!
Moi aussi je les ai découverts pour la première fois en Espagne, c'était dans une supérette de Bilbao...
Pour l'assiette qui te plaisait sous le gâteau à l'orange, c'est un vieux modèle Habitat, voilà!

diddy-tikreoline a dit…

Bonjour ...
Moi j'aimerai bien acheter ce moule ainsi que celui du cake géant
Mais apparemment ils ne vendent que pour les USA et pays anglophone :(
Si vous avez une solution pour moi pour que je les achète faites moi signe .... S'il vous plait

l'oeuf qui chante a dit…

Désolée, j'ai regardé et apparemment, ce moule est vendu exclusivement chez Williams Sonoma. Et pour l'instant, ils ne livrent pas en France malheureusement... Tu peux toujours essayer de leur écrire peut-être ?

Anonyme a dit…

bonjour j ai trouvé le moule a maison du monde :)

Anonyme a dit…

Moi je l'ai trouvé sur le site de mathon.