dimanche 30 août 2009

Légers ratages culinaires

Les deux dernières recettes que j'ai tentées n'ont été que des demi-réussites pour la perfectionniste que je suis, mais je vous en parle quand même. J'avoue que parfois, quand les recettes que je tente ont été trouvées sur Internet, c'est plus difficile parce que les proportions ne sont pas toujours exactes (ce n'est pas le cas ici). Rien ne vaut donc un bon vieux livre de cuisine !

On commence par mon premier essai de lemon curd, sorte de confiture au citron dont je suis adepte depuis que j'ai vécu au Pays de Galles. C'est délicieux à tartiner sur des scones. J'ai trouvé cette recette sur le blog Le chou de Bruxelles, et ce n'est pas toujours super clair honnêtement. Je suis la recette à la lettre, je mets tous les ingrédients (jus et zestes de citron, sucre, beurre, œufs, maizena), je les mets au bain-marie et je n'arrête pas de mélanger. Sauf que, catastrophe, mes œufs commencent à cuire à part et forment de gros grumeaux dans le mélange...

Je finis par passer toute la préparation au chinois avant de la mettre en pot (c'est loooong), ce qui n'est finalement pas une si mauvaise idée : ça permet d'enlever les zestes qui auraient donné beaucoup trop d'acidité à la préparation. Au final, c'est plutôt réussi mais si vous connaissez une meilleure recette, je suis toute ouïe !


Vient ensuite ma tentative de macarons à la framboise. J'ai suivi la recette de Pure Gourmandise, très bien expliquée étape par étape. 1ère étape donc, la réalisation de la purée de framboises. Sans problème, même si ça m'a pris pas mal de temps de la passer au chinois pour enlever tous les pépins.


Ensuite, je tamise la poudre d'amandes et le sucre glace. Là aussi, c'est très long, mais à mon avis, mon tamis/chinois n'est pas top top. Je mélange la poudre aux blancs en neige, ça me donne un joli appareil bien brillant et je rajoute ensuite le fameux colorant (acheté chez Detou) pour obtenir une jolie couleur rose. Jusqu'ici, tout va bien.

Arrive l'étape délicate de la poche à douille. Pas très facile de tout faire toute seule ! Une fois le bout de ma poche un peu découpée, je place ma douille, et je mets la poche dans un grand verre pour pouvoir verser plus facilement l'appareil. Résultat : une fois la poche remplie, je l'enlève du verre pour m'apercevoir que ça a commencé à couler au fond et que ma douille n'est plus bien positionnée. Je forme donc mes macarons tant bien que mal, sans oublier d'asperger un peu la cuisine au passage !


Je les laisse croûter pendant plus d'une demi-heure, puis je les passe au four. Là, je précise que notre appartement est équipé d'un four à gaz. Honnêtement, je pensais qu'il n'y avait qu'en Angleterre qu'ils utilisaient encore ces antiquités... En gros, n'importe quel gâteau, tarte, cake doit cuire facile 20 minutes de plus que dans un four normal. Et pour ce qui est d'avoir une surface bien dorée, c'est quasi mission impossible ! Bref, je sors mes macarons, ils sont bien beaux, mais ils restent collés au papier sulfurisé. Je les remets donc un petit coup au four, et là, forcément, ils cuisent trop ! En refroidissant, ils deviennent tout cassant, bouh...

Pas tous à ce point-là quand même !



J'ai quand même réussi à sauver l'honneur : malgré leur apparence piteuse, ils étaient bons ! La prochaine fois, je les laisserai croûter plus longtemps je pense. Ou je resterai le nez collé au four...

2 commentaires:

Deer Prudence a dit…

Bonjour!
Je vois que tu as eu des petits soucis avec ton Lemon curd, je te soumets ma propre resette, indécente tellement elle est simple, et absolument inratable: http://owl-and-deer.blogspot.com/2008/12/you-said-i-must-eat-so-many-lemons.html
Dis moi quand tu l'auras réalisée, je te jure que tu seras bluffée :)

l'oeuf qui chante a dit…

Ouh, c'est trop gentil ça ! J'essaye dès que j'ai un peu de temps.
Merci, merci :)