mardi 20 octobre 2009

J'aime les Phoenix

Oui, je parle bien du groupe, mais j'aime beaucoup aussi ce mot. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs, peut-être simplement l'idée derrière le mot, le fait d'avoir plusieurs chances, de renaître de ses cendres, de ne pas se laisser abattre...

Hier soir, nous sommes donc allés voir Phoenix au Zénith. J'aime beaucoup le groupe, et ça depuis leur premier tube If I ever feel better, qu'ils ont joué hier soir d'ailleurs (youpi). Je ne connais pas toutes les chansons par cœur, et j'avoue ne pas avoir assez écouté leur dernier album, mais de leur style se dégage toujours une énergie et une bonne humeur qui me donne la pêche et le smile. Et rien que pour ça, il fallait que je les vois en concert !

En première partie, c'était le groupe Chairlift, surtout connu pour leur chanson Bruises qui a servi à une pub pour le dernier iPod nano. Et à part cette chanson, je n'ai pas vraiment aimé. C'était très étrange : toutes les chansons étaient très différentes les unes des autres, il n'y avait aucune cohérence dans le style du groupe et ils partaient parfois dans des délires très éloignés de leurs chansons. Bref, pas terrible selon moi...

Heureusement, les Phoenix eux étaient super. J'étais persuadé que le chanteur n'avait pas une grosse voix, mais en fait, il chante très bien, surtout quand on considère qu'il s'agite pas mal sur scène. Le reste du groupe assure aussi, mention spéciale au batteur. Ils ont interprétés des chansons de tous leurs albums, si bien que même si je ne connaissais pas bien le nouveau, j'ai pu en retrouver plein d'autres que j'appréciais. Il y avait aussi de super jeux de lumière, qui tueraient probablement un épileptique ! J'ai retrouvé l'énergie et la pêche de leurs CD en live, avec ce petit quelque chose en plus qui vaut toujours la peine d'assister à un concert.

Pour la première fois, on n'est pas allés dans la fosse mais dans les gradins (on était quand même debout à secouer notre popotin, hein !), et j'ai beaucoup aimé le fait de voir, en plus du groupe, cette véritable marée humaine à nos pieds. C'était un sentiment étrange, j'avais l'impression d'être là tout en étant une spectatrice extérieure au concert. J'ai beaucoup aimé observer les mouvements de foule, les bras qui se lèvent d'un coup tous ensemble, les appareils photos qu'on met au dessus de la foule, cette espèce de cohésion tacite entre tous les spectateurs.

video
Lisztomania, le dernier single du groupe

Vous l'aurez compris, je suis vraiment ravie de ce concert. Et j'ai aussi beaucoup aimé l'humilité du groupe, et surtout de Thomas Mars, le chanteur, qui semblait surpris d'un tel succès et d'entendre le public en redemander. Petite anecdote rigolote : Thomas Mars est un ninja ! Il apparaît et disparaît de la scène d'un coup, puis surgit d'un coup dans les gradins à trois rangées devant nous !!! Si j'avais eu mon appareil photo, j'aurais moi aussi fait ma fan girl et je me serais rapproché de lui pour prendre une photo de plus près... Le cœur y était, je vous le jure !

Désolé pour la qualité des photos, elles ont été prises avec l'iPhone de mon amoureux. J'ai eu peur pour appareil, j'ai préféré le laisser à la maison.

Aucun commentaire: