vendredi 30 octobre 2009

Les macarons de Clotilde

Certaines recettes ne nous appartiennent jamais vraiment. Parfois, une recette ne peut être dissociée de la personne qui nous l'a faite découvrir. Quand on la prépare, on ne peut s'empêcher de repenser (tendrement) à cette personne, à la première fois qu'elle nous a enchanté le palais, au plaisir de découvrir un nouveau mets et de partager un moment privilégié avec cette personne.

La recette qui suit fait partie de celles-là. Clotilde a été ma colocataire pendant presque un an à Cardiff. Plus qu'une maison, pendant cette année nous avons partagé des fous rires, des balades, des coups de blues, des goinfreries tardives, des galères routardes, du travail, de l'incompréhension envers l'habitant,... Bref, une vie très mouvementée et pleines de petits et de grands bonheurs.

Clotilde m'a fait découvrir ses macarons pour mon anniversaire, peu de temps avant qu'elle ne rentre en France. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment je n'ai pas pu me rendre compte de ce qui se tramait dans la cuisine, et je n'ai que deux explications possibles : 1 - Clotilde est une ninja ou 2 - j'arrosais beaucoup trop mes soirées à l'époque...

Tout ce que je peux vous dire, c'est que c'est ce cadeau, parmi tous ceux que j'ai reçus cette année-là, qui m'a le plus touchée. Parce que c'était quelque chose qu'elle avait fait elle-même, qu'elle s'était embêtée à tout cacher pour que je ne découvre rien, et surtout, parce que j'ai eu l'impression qu'elle partageait vraiment une petite part d'elle-même en me faisant découvrir ses délicieux macarons et en m'en donnant la recette. En plus, ils étaient (et sont toujours) délicieux et je n'en avais jamais goûté de pareil ! Alors merci encore Clotilde, tu as été une super méga top colocataire et tu restes une très grande amie que j'ai toujours énormément de plaisir à revoir, même si cela arrive trop peu.

Pour une vingtaine de macarons de Clotilde :

1 blanc d'œuf
100 g de sucre
65 g de poudre de noisettes
65 g de poudre d'amandes

Mélangez le tout jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte. Préparez la pâte la veille et laissez-la reposer une nuit au frigo pour que le tout se consolide.

Le lendemain :
Formez des boules de la taille de noix et roulez-les dans du sucre glace. Disposez-les sur votre plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Espacez bien les petites boules.
Préchauffez le four 10 minutes, puis faites cuire à thermostat 7 pendant 8 à 10 minutes. Attention, la cuisson est délicate : les macarons sont prêts lorsqu'ils sont craquelés et un peu dorés. Ne les laissez pas plus longtemps, ils risqueraient d'être trop cuits ! Laissez les macarons refroidir un peu sur la plaque avant de les décoller.





2 commentaires:

Deer Prudence a dit…

Oh que oui j'ai aimé ta recette de macarons et je en suis pas la seule je peux te le dire!
Le plus dur maintenant ça va être de m'empêcher d'en faire tout les jours :)

Praline a dit…

Merci pour ta recette que j'ai découvert sur Beau à la louche. C'est rigolo à confectionner, j'ai bien aimé voir les macarons se craqueler dans le four et c'est très, très bon!